2/02/2007

JACQUOMORPHOSE...






AU REVOIR ET À BIENTÔT !

8 Comments:

Blogger gauth said...

j'ai lu avec attention votre livre sur l'emprise et j'ai vécu une histoire semblable.
avez-vous eu des retours de femmes et d'hommes enlisés, ensablés dans ce genre de situation et réussissant à libérer peu à peu leurs plumes et leurs ailes?
anne

09:28  
Blogger clotilde bernos said...

Bonjour, J'ai eu beaucoup de retours plutôt de femmes que d'hommes, qui même conscientes de la situation n'arrivent pas à partir définitivement. Pourtant, il semble que ce soit l'unique solution pour échapper à ces malades inguérissables.
Bien à vous.
Clotilde B.

22:11  
Anonymous Anonyme said...

Je viens de finir votre livre l'emprise (acheté à St Paul Trois château). Je connaissais déjà ce type de comportement car l'ayant vécu moi même et j'y avais déjà mis un nom. Vos mots sont mes mots que je n'aurai su écrire aussi bien que vous. Ces personnes se nourrissent du mal-être des autres. Moi je me suis libérée mais j'y ai laissé des plumes.
Isabelle

15:20  
Anonymous marie said...

chere clotilde,
merci de m avoir offert ce livre il y a quelques jours ; il m aide à voir qui est veritablement l homme que j ai aimé et avec qui je voulais avoir des enfants;il me conforte dans le fait que j ai bien fait de quitter cette ile pourtant si merveilleuse ;
merci pour cet encouragement à me detacher de cet homme vide .
marie

23:02  
Blogger Valeriellong said...

Bonjour
Merci pour votre témoignage qui met à jour la perversité au quotidien, insidieuse et qu'on peut difficilement décrire à son entourage, mais vous y êtes très bien arrivée dans votre livre, en décrivant les détails des agissements de votre ex-compagnon et en montrant leur progression. Je suis actuellement dans une situation bien différente et pourtant similaire sur quelques points. Je suis depuis dix mois avec un homme qui m'a d'abord séduit, m'a fait miroiter une vie de couple, et qui progressivement, notamment depuis qu'on a acheté une maison ensemble, en est venu à faire des crises d'agressivité, à m'insulter, à me menacer, et qui a alterné ces crises d'agressivité avec des moments où il faisait comme si de rien n'était et redevenait charmant. Il inverse souvent les rôles, et ne s'excuse jamais, comme s'il ne se rendait pas compte de ce qu'il fait subir aux autres. Bref, je lui ai dit que c'était fini et il me faut maintenant me tenir à cette décision, malgré le manque, les sentiments, les doutes sur le bienfondé de ma décision (l'espoir ridicule que tout pourrait aller si bien si...), les difficultés matérielles, etc. Votre livre est donc tombé à point nommé pour me donner du courage. Merci.
Cordialement,
Valérie, Trappes

22:15  
Blogger Mme Helly said...

J'espère que vous allez bien ?

Nous ne nous connaissons pas, si ce n'est par quelques mots échangés au salon du livre jeunesse de st Paul 3 Chateaux il y a deux ans, au sujet de votre livre l'emprise et d'une correspondance par mail suite à la la lecture de ce livre et le message laissait sur votre blog .
Peut être vous rappelez-vous de moi ?
J'ai subi moi aussi l'emprise d'une personne pendant neuf années, le père de mes enfants et je m'en suis sortie en partant. Mes enfants et moi avons reconstruit depuis 8 ans notre petit vie dans l'amour et la simplicité.
Mais aujourd'hui, cet homme est réapparu dans notre vie et d'une manière encore plus horrible et perverse que l'emprise dont peu de gens sont au courant et dont moi même je ne connaissais pas l'existence avant. Le syndrome d'aliénation parentale (SAP)
je souhaitais vous en faire part car cela touche les enfants, et détruit les familles, c'est une machination insidieuse et machiavélique dont les dégâts psychologiques sont difficilement réparables. Un parent dénigre l'autre parent et manipule les enfants dans le seul but de détruire l'autre à tel point que le parent aliené n'existe plus aux yeux des enfants qui ne veulent plus le voir.

Je vis un véritable cauchemar aujourd'hui, j'ai perdu mes enfants qui me méprisent. Je pleure tous les jours de les avoir perdus et je me trouve impuissante face aux accusations. Ce monstre arrive à déjouer les juges, les avocats, les administrations et les collectivités et se place au dessus des règles et des lois.
Ce phénomène non reconnu par la loi touche de plus en plus de famille et surtout des enfants.

Aussi vous sachant auteur de livre pour enfants, il est urgent de sortir un album ou un livre pour sensibiliser les personnes victimes, qu'elles ne sentent plus seules et qu'elles prennent conscience que cela existe et qu'elles puissent réagir avant que ce ne soit trop tard.

Moi je n'ai trouvé personne pour m'aider assistante sociale, médiateur, juge, psy personne n'est formé.

Avec tout ma sympathie

Isabelle

22:57  
Anonymous Geneviève SCHMIT said...

Chaque femme, chaque homme qui a vécu l'emprise perverse cherche désespérément les mots pour traduire l'horreur et la panique vécue.
Un immense merci à Clotilde qui, écrivain de talent, a posé pour nous ces mots qui nous échappent !
Avec toute ma reconnaissance, Geneviève

12:57  
Anonymous Anonyme said...

L'emprise est un titre qui sonne tellement juste... J'ai très peur du "SAP". Comme Madame Helly, je voudrais vraiment que des professionnel s'y interssent et nous vienne en aide. Je demandera à la bibliothèque de notre commune d'acheter votre livre.

09:21  

Enregistrer un commentaire

<< Home